Les jeux Paralympiques de Rio menacés par le manque d’argent

Pour finir de payer ses Jeux, Rio 2016 a puisé dans les caisses déjà peu remplies des Paralympiques, dont la bonne tenue est menacée à deux semaines de la cérémonie d’ouverture.

Du 7 au 18 septembre, 4350 athlètes de 176 pays doivent prendre part aux Jeux paralympiques, dont le programme est riche de 528 épreuves et 23 sports différents. Swiss Paralympic a sélectionné 21 sportifs dans 7 disciplines. Il manquera la Russie, dont la suspension a été confirmée mardi en appel par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Il manquera peut-être aussi une dizaine de pays, qui attendent toujours les fonds promis par les organisateurs pour payer les billets d’avion. Il manquera des bénévoles, des spectateurs, des sponsors et surtout de l’argent.

Lire l’article du temps.ch

Visiter le site swiss paralympic

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur Les jeux Paralympiques de Rio menacés par le manque d’argent

Prison avec sursis pour un aide-soignant qui abusait d’une handicapée (FR)

Un homme de 23 ans qui travaillait dans une institution spécialisée a profité du retard mental d’une pensionnaire pour la soumettre à des actes sexuels.

Alors que la jeune fille dont l’âge mental correspond à une enfant de 8 ans repoussait ses avances il considérait qu’elle était sa petite amie.

La procureure du Tribunal de Fribourg a requis 22 mois avec sursis de 3 ans et une amende de 1000 fr. pour contrainte sexuelle et actes sexuels sur une personne incapable de résistance. Elle souhaite aussi une interdiction de pratiquer avec des handicapées pour éviter la tentation d’une récidive.

Lire l’article du 20 minutes

 

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur Prison avec sursis pour un aide-soignant qui abusait d’une handicapée (FR)

Record de dons pour un adolescent tétraplégique (GR)

Un saut à skis raté et toute la vie de Dario et sa famille de Lenzerheide (GR) a basculé. L’accident s’est produit peu avant Pâques, au printemps 2016. Au lieu de retomber sur ses skis, le jeune de 17 ans a atterri sur la nuque. Depuis, l’ado est tétraplégique et se déplace en fauteuil roulant.

Malgré la situation difficile à laquelle toute la famille doit faire face depuis quelques mois, elle a pu compter sur le soutien de toute la localité grisonne. Claudia Züllig, patronne de l’Hôtel Schweizerhof, dans lequel travaille le papa de Dario, a ainsi lancé le 15 août une récolte de fonds sur le site 100-days.net. Le but? Récolter suffisamment de sous pour permettre à la famille d’acheter un appartement adapté aux personnes en chaise roulante.

En trois jours, 55’000 francs ont été récoltés sur 100-days.net. Jamais encore autant d’argent n’avait été récolté en si peu de temps sur cette plateforme de financement participatif.

Lire l’article du 20 minutes

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur Record de dons pour un adolescent tétraplégique (GR)

Paraplégique, elle veut tenter la via ferrata de Moiry en duo

Stéphane Zufferey alias Ferathor ferratiste de l’extrême (recordman de via ferrata lesté) et Joelle Philibert paraplégique depuis sa naissance vont tenter ensemble l’ascension de la via ferrata de Moiry.

Un duel étrange entre la montagne et deux humains unis par une confiance mutuelle, dont le but ultime est le dépassement de soi et l’abolition de toutes les barrières du handicap…

Visiter le site viaferathor

Lire l’article du Nouvelliste

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur Paraplégique, elle veut tenter la via ferrata de Moiry en duo

Des aveugles et malvoyants en visite à l’armée

Passer une journée comme les autres. C’était  le leitmotiv du camp, organisé par la section vaudoise de la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA), qui rendait visite aux soldats de l’école de recrues d’artillerie 31 à Bure. L’occasion pour ces jeunes, qui ne pourront jamais faire l’armée, de toucher et sentir des objets ou des odeurs présents dans le quotidien militaire.

Lire le reportage du 12.08.2016, du service de presse des Forces terrestres  sur le site de la Confédération suisse

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur Des aveugles et malvoyants en visite à l’armée

Démo café handibike

Le jeudi 08 septembre 2016 dès 16h30 aura lieu le 2ème démo café de l’année à la Clinique romande de réadaptation, à Sion. Pour ce 2ème démo café de l’année, nous vous proposons de découvrir le handibike. Venez tester ce vélo et profitez de l’occasion pour rencontrer 2 grands sportifs :

  • Silke Pan, vice-championne du monde para-cyclisme, qui nous parlera de son défi de l’été : gravir plus de 14 000 mètres de dénivelé positif à la force des bras en handibike, avec l’ascension de 13 cols alpins suisses.
  • Jean-Philippe Delacoste, paratriathlète, qui nous parlera à son tour de son parcours sportif avant et après l’accident.

Cette découverte est ouverte à toute personne en situation de handicap, ainsi qu’aux patients de la Clinique romande de réadaptation qui souhaiteraient profiter de cette occasion unique :

  • de découvrir les possibilités de faire du handibike
  • de découvrir le matériel qui permet de pratiquer du handibike
  • de passer un moment convivial.

Renseignements, programme et inscriptions

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur Démo café handibike

Les régies immobilières rechignent à louer des appartement aux rentiers AI

Les personnes en situation de handicap dénoncent leurs difficultés d’accès au logement. Elles accusent les régies immobilières de rechigner à louer à des personnes à l’assurance invalidité. Une situation qui coïncide avec l’abandon, progressif, des loyers subventionnés par la Confédération.

En 2015, Pro Infirmis Vaud a lancé le projet pilote HandiLoge afin de sensibiliser les régies aux difficultés des personnes handicapées pour trouver un appartement dans une région touchée par la crise du logement. «Notre service de formation à la vie autonome, qui enseigne à des adultes présentant un handicap mental à s’assumer, a remarqué que ces gens-là n’arrivaient jamais à trouver un logement», raconte Etienne Blanc, responsable du projet. «Aucune régie ne va vous dire que ses dossiers sont placés au dessous de la pile, mais c’est le cas.» Selon Etienne Blanc, ce qui refroidit le bailleur, c’est le type de handicap du candidat, parfois difficile à comprendre, et sa structure de revenus complexe (rente AI, prestations complémentaires, autres). «Quand un gérant reçoit 50 dossiers, il va au plus facile. Cela peut se comprendre », estime cet ancien banquier. Celui-ci a rencontré les directeurs des principales régies du canton. «Je leur demande si une ou deux fois par mois, ils accepteraient de donner la priorité aux dossiers que nous appuyons.» En échange, Pro Infirmis s’engage à présenter des candidats qu’elle connaît, qui «ne vont pas déranger le voisinage» et qui n’ont pas de poursuites. Et ça marche: 24 personnes ont trouvé rapidement un logement depuis un an. «Il n’y a pas eu de problème ni de dénonciation de bail. Les régies voient que ça fonctionne et sont plus réceptives.» Le projet HandiLoge, limité à l’origine à un an, devrait être reconduit en 2017. D’autres sections cantonales, comme celle de Fribourg, réfléchissent à reprendre le concept.

Lire l’article du Nouvelliste (en PDF)

Publié dans Archives/Archiv | Commentaires fermés sur Les régies immobilières rechignent à louer des appartement aux rentiers AI

Le projet GoFit

L’Association Procap et la Fédération suisse des centres fitness et de santé (SFGV) entendent donner aux personnes handicapées la possibilité de fréquenter un club, via la création du label de qualité Fitness Guide. «Notre projet est né des retours de certaines personnes qui se sont vu refuser l’accès à un club, raconte Caroline Marti, coordinatrice du projet GoFit.

Une personne malvoyante n’a par exemple pas pu entrer car elle était accompagnée d’un chien. Pourtant, la loi stipule clairement qu’il s’agit d’accompagnants et qu’ils ne doivent pas être considérés uniquement comme des animaux.» La démarche vise donc à mettre à disposition un registre regroupant les établissements sensibilisés et adaptés au handicap.

Pour le président de la SFGV, Claude Ammann, «ce projet part de l’idée de permettre aux handicapés et aux personnes âgées de se maintenir en forme comme les autres». Mais n’est-ce pas très compliqué, autant au niveau structurel que vis-à-vis du personnel? «Il ne s’agit pas d’une démarche commerciale. Peut-être bien que cela présente quelques difficultés. Mais ces personnes doivent disposer d’un accès aux clubs. C’est aussi une manière de leur permettre de s’intégrer dans la société», réplique-t-il.

Lire l’article de tdg.ch

Voir le projet GoFit

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur Le projet GoFit

A partir du 1er juillet, l’audiodescription sera obligatoire pour les films suisses soutenus par l’OFC.

Pour les aveugles et les malvoyants l’accès au cinéma reste limité par le manque de films en audiodescription.

Tout cela devrait bientôt changer car selon la nouvelle Ordonnance sur l’encouragement du cinéma, l’audiodescription devient obligatoire à partir du 1er juillet 2016 pour tous les longs métrages de fiction soutenus par l’OFC à hauteur de 300’000 francs ou plus, ainsi que les documentaires soutenus à plus de 125’000 francs.

Désormais, l’application gratuite Greta développée pour les téléphones portables doit permettre à toute personne déficiente de la vue d’accéder à l’audiodescription.

L’application Greta permet aux aveugles et aux malvoyants de télécharger librement à l’avance l’audiodescription des films sur leur téléphone portable. Une fois dans la salle l’application Greta se synchronise automatiquement à la bande-son lorsque le film commence. L’audiodescription est immédiatement transmise dans l’oreillette branchée au téléphone et la personne en situation de handicap visuel peut alors bénéficier à la fois de l’audiodescription et de l’ambiance sonore de la salle.

Un test plutôt décevant effectué à Zurich montre que l’application ne fonctionne pas encore dans tous les cinémas. En effet, le catalogue Greta comprend actuellement majoritairement des productions allemandes, ainsi que certains films américains doublés en allemand. « Heidi » est le seul titre suisse proposé pour l’instant – et c’est en vain que l’on cherche des films en français ou en italien.

L’application présente également quelques inconvénients notamment le volume qu’il faut prendre soin de régler pour ne pas déranger les autres spectateurs lesquels ne comprennent pas toujours pourquoi le téléphone portable de la personne aveugle ou malvoyante assise à côté d’eux reste branché pendant toute la durée la séance.

Et que se voient proposer les sourds et les malentendants?
L’application, développée par la même entreprise que Greta, s’appelle Starks et active des sous-titres synchronisés sur tablette ou smartphone. Un essai montre rapidement à quel point il est incommode de devoir constamment promener son regard entre l’écran et la tablette (sans parler du fait que les films présentés en version originale sont déjà sous-titrés, même s’ils ne comportent pas de descriptions de sons et de musiques).

Là aussi, il y a une amélioration en vue: en septembre devraient apparaître sur le marché des lunettes affichant des sous-titres pour malentendants. Le prototype a été présenté lors de la dernière Berlinale. Les lunettes fonctionnent également pour le visionnement de DVD ou la télévision.

Lire l’article de cinébulletin.ch

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur A partir du 1er juillet, l’audiodescription sera obligatoire pour les films suisses soutenus par l’OFC.

Journées d’étude – Le chemin de vie et les droits de l’enfant handicapé

Ces journées d’étude sont nées d’un double constat. D’une part, l’augmentation récente des situations de multi-handicap, découlant de progrès médicaux rendant possible la survie de grands prématurés et d’enfants nés à terme présentant une maladie rare. D’autre part, le renforcement d’une dynamique d’inclusion des personnes en situation de handicap, dans une perspective visant à favoriser la plus grande participation sociale possible.

L’émergence de situations de handicap, jusque là rarissimes ou inédites, induit une évolution des modalités de prise en charge des personnes concernées, caractérisées par une progressive complexification technique, logistique et disciplinaire des dispositifs prodiguant soin, éducation, participation sociale. Elle a également suscité dans le partenariat s’établissant entre familles et professionnels des interrogations nouvelles – notamment en ce qui concerne les enjeux éthiques d’un accompagnement que les progrès techniques récents permettent désormais d’envisager selon une perspective assimilant l’enfant en situation de (multi-)handicap à un «life long learner». C’est-à-dire un être humain dont le potentiel initial doit être soutenu et stimulé tout au long d’un processus de vie, avec pour visée non seulement un développement «optimal» de ses capacités, mais aussi, plus profondément, l’accès à une dignité et une qualité de vie – cette exigence s’appliquant prioritairement à la personne en situation de handicap, mais également à ses proches.

Ces journées ont ainsi pour vocation d’initier une réflexion élargie sur ces nouvelles problématiques dans le champ du soin, de l’éducation, de l’intégration sociale, convoquant à cette fin une perspective de pensée fondée sur les droits humains (rights-based approach), en référence en particulier à la Convention internationale relative aux droits de l’enfant (1989).

Date du colloque : 23 et 24 septembre 2016
Lieu : Fondation Kurt Bösch, Bramois, Sion

Lire le programme

Feuille d’inscription

Publié dans Articles/Artikel | Commentaires fermés sur Journées d’étude – Le chemin de vie et les droits de l’enfant handicapé